Page d'accueil Revue de presse Indice des prix à la consommation

Indice des prix à la consommation

par Bernard Biedermann
30 vues
arton1613.jpg

Je ne serai pas le premier à faire remarquer combien on trouve des choses intéressantes et inattendues sur le Web. Surfant récemment sur le site de l’INSEE j’ai trouvé un petit programme qui vous permet de calculer en détail comment l’inflation moyenne de la France, se décline dans votre cas particulier. Ce n’est pas complètement immédiat et si par hasard l’état décide de taxer le tabac ou d’autoriser une hausse sauvage des loyers, vous pourrez voir quasiment en temps réel comment cela se répercute sur votre propre situation.

L’outil demande un peu d’apprentissage mais ce n’est pas trop difficile pour qui veut bien y consacrer un peu de temps et le résultat peut parfois être surprenant. Par exemple, si vous augmentez la part de vos dépenses de santé, votre inflation personnelle va diminuer ; si au contraire vous achetez une voiture très onéreuse, votre inflation personnelle va augmenter…

L’indice comprend environ 1000 familles de produits, ce qui conduirait à le juger objectif. Mais en réalité, les variations de prix peuvent être importantes en fonction du profil du consommateur. Ainsi plusieurs variables déterminent ce profil : distance entre lieu d’habitation et lieu de travail, taille de la famille, fluctuations des prix de l’immobilier selon les villes, climat, type de consommation culinaire, importance d’achat de services, … On peut alors se poser la question de l’idée d’avoir, en France, plusieurs indices, par région, selon le niveau de salaire, et la distance quotidienne pour aller travailler. Ces indices « personnalisés » pourraient alors être intégrés dans les contrats de travail… ou le SMIC.

Accéder à l’indice des prix individualisé de l’INSEE
Descendre dans le tableau et aller vers « Mode d’Emploi »

 

arton1613.jpg

Tu pourrais aussi aimer

1 commenter

Dosogne février 11, 2022 - 10:44 am

Il faut que la BCE se réveille
Et que l’Insee ou plutôt le gouvernement cesse de manipuler l’indice ( blocage des prix de l’énergie ou des loyers) et en plus change la pondération des composants …
Mais avec 7,5% annoncé hier aux usa pour janvier , on court à la catastrophe si la BCE continue à alimenter l’inflation plutôt que de la combattre

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Privacy & Cookies Policy