Page d'accueil Notes de lecture Emmanuel Macron – Révolution

Emmanuel Macron – Révolution

par Alain Mathieu
23 vues
arton819.jpg

Que penser du livre d’Emmanuel Macron paru dernièrement ?
Ci-dessous quelques notes de lecture…

Un programme surtout de droite

Economie

« Notre modèle social est devenu injuste et inefficace : il favorise les statuts et paralyse la mobilité. »
« Dès qu’on touche à quelque chose, des voix s’élèvent pour dénoncer la braderie du modèle français, ce modèle qui pourtant ne marche plus. »
« Je ne crois pas à l’égalitarisme qui fait que le succès d’autrui devient une offense insupportable. »
« Nous avons commis la faute la plus grave, en laissant à nos enfants la charge d’une dette insoutenable. »
« 49% de dépenses publiques sur le PIB : nous pouvons le faire… » avec un plan quinquennal de baisse des dépenses courantes. »
« J’ai décidé de démissionner de la fonction publique. »
« La concurrence protège de la connivence. »
« Je souhaite réduire les prélèvements sur les entreprises. »

Ainsi il souhaite :
• Créer la convergence fiscale, sociale et énergétique en Europe ;
• Aménager l’ISF ;
• Permettre aux accords de branche et aux accords d’entreprise de déroger à la loi ;
• Donner plus de poids aux branches professionnelles pour définir les formations ;
• Instaurer un plafond pour les dommages et intérêts en cas de licenciement.

Aides sociales

Chômeurs : selon lui, qui ne se forme pas ne doit pas être indemnisé ; qui n’accepte pas une offre d’emploi raisonnable ne doit plus être indemnisé ; et les pouvoirs publics devraient reprendre les décisions sur l’assurance-chômage.

Il souhaite également réformer les 18 milliards d’euros d’APL (allocations logement) et le plafond d’indemnisation du chômage.

Éducation

« Très souvent le mal-être des enseignants trouve sa racine dans le monde enseignant lui-même. »

Emmanuel Macron souhaite notamment :
• Rétablir les sections européennes et les classes bi-langues ;
• Créer une instance d’évaluation indépendante pour les établissements scolaires.

Justice

« Un magistrat qui condamne un délinquant à une peine de prison ferme jusqu’à deux ans, sait que cette peine sera d’abord examinée par un autre magistrat, qui envisagera des alternatives à la prison. Quel est le sens de ce système ? »

Mais aussi un peu de gauche

Marché de l’emploi

Il souhaite :
• Renforcer et systématiser les contrôles (de discrimination à l’embauche) ;
• Améliorer notre arsenal législatif (pour le contrôle des embauches d’handicapés).

De plus, « la France doit mener le combat pour encadrer les rémunérations des dirigeants financiers partout dans le monde. »

Economie générale

Libre-échange : selon lui nous avons plus à perdre qu’à gagner à nous replier sur nous-mêmes. Mais il souhaite renforcer les mesures anti-dumping, contrôler les investissements étrangers et garantir la maîtrise européenne des technologies clés.

Il veut également instaurer un plan européen de subventions à l’éducation, à la formation et à la recherche.

Il indique qu’il ne faut pas privatiser les entreprises fournissant les programmes militaires, l’énergie et les matières premières.

Avec un zeste de bisounours

« La France est une volonté, […] une nation exigeante et bienveillante. »
« Pour de trop nombreux Français, à tort, se battre contre Daesh c’est se battre contre l’islam. »
« [Parmi les fautes] qui vous disqualifient pour accéder aux plus hautes fonctions électives [il y a] le financement politique. »

Et quelques erreurs

Il cite deux nombres contradictoires de Français vivant en dessous du seuil de pauvreté : 3 millions (p 109) et 9 millions (p 137).

« Si rien n’est fait la température moyenne du globe pourrait s’accroitre de plus de 4 degrés d’ici 2100 avec la multiplication d’évènements météorologiques extrêmes. »

 

arton819.jpg

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Privacy & Cookies Policy