Page d'accueil Regards sur l'actualité Dégrèvements fiscaux pour isolation des logements

Dégrèvements fiscaux pour isolation des logements

par admin
25 vues
arton1219.jpg

La principale source de CO2 anthropique est l’habitat, en particulier à cause du chauffage, bien avant la voiture. Pour la limiter ou au moins la maîtriser, on bute sur le renouvellement du parc de logements qui se fait naturellement très lentement.

Le deuxième frein est le coût et la rentabilité ponctuelle qui n’est en général pas très bonne dans les conditions de marché actuelles. L’Etat a donc concocté un certain nombre de mesures pour inciter les citoyens à investir dans ce sens. Si l’on était chez Carrefour, on appellerait cela une promotion. C’est a priori une bonne mesure qui devrait plaire à tous : aux écologistes car elle va dans le sens de la diminution du CO2, aux autres car une économie d’énergie est toujours bonne à prendre.

Mais patatras, il vient d’être décidé qu’elle ne serait plus accessible que sous condition de revenu ! Dans ces conditions, proposer à des gens qui « ont du mal à boucler leurs fins de mois » de s’engager dans ce type d’opération relève du pari impossible, voire du pousse-au -crime : le plus souvent, ils ne le feront pas et on peut les comprendre. Si l’on veut un résultat réel, il faut encourager – pas trop – ceux qui sont susceptibles de réaliser ce type d’opération, c’est-à-dire des gens intéressés et ayant un minimum de moyens. A cette aune, notre habitat a une chance de se moderniser et le CO2 de reculer. Sinon, il ne se passera rien !

 

arton1219.jpg

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Privacy & Cookies Policy