Page d'accueil Regards sur l'actualité L’écologie d’extrême gauche et ses débouches sans issue

L’écologie d’extrême gauche et ses débouches sans issue

par Yves Buchsenschutz
23 vues
centrales.jpg

IRDEME et EPLF ne sont affiliés à aucun parti politique. Nous sommes simplement un groupe d’anciens cadres de l’industrie qui avons décidé de nous intéresser à l’entreprise car c’est pour finir elle qui crée l’emploi marchand, en particulier industriel, (celui qui cotise) et produit les biens et les services que nous consommons chaque jour. Nous nous permettons d’observer comment fonctionne notre pays, nous étudions ses comportements, ses résultats et tentons d’en tirer des conclusions basées sur des faits, des chiffres et au moins un peu de bon sens.

Les écologistes d’extrême gauche comme les a qualifiés Laurent Wauquiez dans son discours d’octobre 2022 au conseil régional, ont emmené progressivement la France et les Français dans une impasse énergétique dramatique. Pourtant notre pays avait pris il y a très longtemps déjà des décisions courageuses et pertinentes à ce sujet, à savoir principalement la politique de l’électricité nucléaire.

Les contraintes particulières de l’électricité (l’équilibre permanent des réseaux entre production et consommation ainsi que l’interconnexion générale européenne) mises entre les mains inexpertes et idéologiques des disciples des Rousseau (Jean-Jacques, relayé par Sandrine[[Faut-il (en)fermer Sandrine ROUSSEAU et Philippe MARTINEZ ? (irdeme.org)]]) aboutit ce jour à l’inverse du résultat promis : au lieu de l’élimination du réputé toxique CO2, l’Allemagne remet en route des centrales à lignite ou à gaz pour fournir à France de l’électricité verte. Il y a quelques années encore, la France exportait vers l’Allemagne de l’électricité sans CO2 ! Nous avons même fermé une centrale en état de marche : Fessenheim ! Nous sommes chaque jour à la limite de la thrombose électrique, à la merci de la météorologie !

Dans la mesure où le développement durable, à savoir un développement équilibré entre la préservation de la planète et celui de l’humanité, a été remplacé par ce que Monsieur Wauquiez nomme l’écologisme d’extrême-gauche et que ce dernier a eu pour conséquence la catastrophique situation actuelle il est logique de chercher pourquoi ? Et à cause de qui ? Rappelons que notre marché de l’énergie, menace à ce jour notre économie jusqu’aux boulangeries ainsi que la consommation journalière usuelle de nos concitoyens. Il l’a fort bien dit aux élus écologistes du conseil régional, nous relayons ce message avec plaisir.

Plus grave, ces écologistes extrémistes ont réussi la conquête de l’éducation nationale, dans laquelle les enseignants (en principe formés, éduqués, doués de sens critique et de base scientifique solide) relaient en permanence auprès de nos enfants et petits-enfants ces messages incohérents. Ils seront donc aussi responsables des décisions de notre avenir.

 

centrales.jpg

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Privacy & Cookies Policy