Page d'accueil Regards sur l'actualité Hôpital militaire de campagne : hôpital de carabiniers !

Hôpital militaire de campagne : hôpital de carabiniers !

par Yves Buchsenschutz
25 vues
arton1303.jpg

Je ne voulais pas critiquer d’une quelconque manière la gestion de la crise, c’est trop aisé dans les situations difficiles mais j’ai tout de même une question concernant notre gestion du potentiel hospitalier de notre pays. Il semblerait qu’un des goulots d’étranglement de la solution à cette crise soit pour une large part la disponibilité immédiate et suffisante de lits adaptés à cette maladie.

Et pourtant, on ne nous parle que des hôpitaux et jamais des établissements ou cliniques privés : il semblerait que certains soient prêt à aider et que l’on ne s’adresse pas à eux. Les soins n’y sont pas mauvais pourtant en général, et ils sont capables de soigner et de se dévouer comme les autres.

Plus compliqué : le fameux hôpital militaire de secours pour Mulhouse. On nous a annoncé la décision d’installation il y a presque dix jours et il ne sera prêt que Lundi prochain, si tout va bien. Le Président de la République nous a martelé que nous sommes « en guerre ». Et l’armée met 10 jours à déployer un hôpital de tentes ? L’armée ne pourrait-elle pas aider notre pays à se défendre contre une épidémie ? Je voudrai bien savoir combien elle a d’hôpitaux de ce type en réserve[[Les californiens ont d’ores et déjà activés les navires-hôpitaux militaires ramenés de San Diego vers Los Angeles.]], quand elle compte les activer, et sous quels délais ? Ne me dites pas que demain nous partirons en guerre, l’habituelle, sans service de santé ou bien que ce dernier arrivera sur les lieux dix jours après la bataille !

 

arton1303.jpg

Tu pourrais aussi aimer

1 commenter

CP de Vergennes avril 18, 2020 - 12:15 pm

Une ironie très mal placée
Bonjour,
Il est facile d’ironiser aujourd’hui sur la mise en place d’un hôpital militaire de campagne.
Il aurait été plus judicieux de s’inquiéter en temps et en heure sur la scandaleuse diminution des montants alloués aux Services de Santé des Armees au fil des années……
Mais  » tel on fait son lit, tel on s’y couche » comme dit la sagesse populaire.
Cordialement.
CPV

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Privacy & Cookies Policy