Page d'accueil Regards sur l'actualité Inflation fonctionnaires et prélèvements depuis Giscard ont cassé la croissance

Inflation fonctionnaires et prélèvements depuis Giscard ont cassé la croissance

par Pierre Lafronde
56 vues
prelevements-et-croissance.gif

Il existe une corrélation très nette entre le taux de prélèvements obligatoires (impôts, taxes, cotisations et contributions sociales) et le taux de croissance comme le montre le graphique suivant :

prelevements-et-croissance.gif

C’est à partir de 1974 que tout dérape. Le premier choc pétrolier coïncide avec l’arrivée au pouvoir des premières promotions de l’ENA, coproduction en 1945 de Maurice Thorez, vice-président du Conseil et secrétaire général du Parti communiste français et de Michel Debré gaulliste.

Les deux figures emblématiques de ces « énarques » seront Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac. L’État s’auto-investit alors d’une mission générale de gestion des affaires économiques et sociales de la France et pour cela il lui faut des moyens. On assiste alors à une croissance rapide des prélèvements, des effectifs de la fonction publique d’État : 1,4 million en 1966 ; 2,2 millions en 1976 ; 2,5 millions en 1986. Effectifs qui se stabilisent pour l’État mais qui ont explosé pour la fonction publique territoriale qui comptait en 2010 presque 1,9 million de fonctionnaires.

Il faut noter que l’expansion de l’État central s’est faite essentiellement hors des fonctions régaliennes (justice, défense, police). Il est embauché 7 fonctionnaires dans les fonctions non régaliennes pour 1 dans les fonctions régaliennes. (voir dossier 33/34 1992 des Dossiers de l’iFRAP).

Les ressources détournées de la production marchande vont se perdre dans les méandres des initiatives publiques les plus diverses. Il en résulte une baisse sensible de la croissance. À tel point qu’aujourd’hui la France est en récession.

Au motif de corriger les inégalités on pille les uns pour faire l’aumône aux autres. Incapable de maîtriser les budgets on endette le pays dans des proportions jamais vues en temps de paix. Au total on installe un chômage de masse qui est la plus grande source d’inégalités que l’on puisse imaginer ; on offre à ses fonctionnaires sécurité, régimes spéciaux coûteux et la haute fonction publique, les rangs A, se transforme en une petite noblesse qui courtise les élus, parfois frondeuse, prête à à peu près tout pour conserver ses privilèges avec pour noble devise : « Après moi le déluge ! »

 

prelevements-et-croissance.gifarton247.jpg

Tu pourrais aussi aimer

5 commentaires

René Rupert mai 19, 2013 - 6:01 pm

Inflation fonctionnaires et prélèvements depuis Giscard ont cassé la croissance
je confirme en plein. Giscard est arrivé un soir dans mon écran de télévision en disant, « ce qui compte pour un politicien, c’est qu’il plaise ». Je suis tombé de ma chaise : un sophiste ! Plus de politique, plus de confrontation d’idées, plus de débat mais une lâcheté sans nom : livraison, comme il est décrit plus haut, du pays à la facilité avec les conséquences funestes …. tout est dit ci-dessus. Une vraie trahison, démission de leader.
Que l’on cherche dans les archives de la télé, on trouvera ce dérapage d’état d’esprit au gouvernement à ce moment-là.
René Rupert, chercheur sur l’état d’esprit

Répondre
BAILLELY mai 19, 2013 - 10:09 pm

Inflation fonctionnaires et prélèvements depuis Giscard ont cassé la croissance
IL FAUT ETRE HONNETE,
JE L’AI LU DANS UN N° DE « CAPITAL ».
« SITUATION DE LA FRANCE EN 2013 »
Analyse sur 30 ans, Droite et Gauche ont fait de bonnes et mauvaises choses,
mais c’est sous les 14 ANS DE « F. MITTERAND » QUE LE PAYS A BASCULE (retraite à 60 ans, 35heures etc.…)

Répondre
Trentinian mai 21, 2013 - 10:47 pm

Inflation fonctionnaires et prélèvements depuis Giscard ont cassé la croissance
L’ENA n’est elle pas en réalité une création ou au moins un projet du temps de l’occupation, repris par nos créatifs de 1945 ?
JdT

Répondre
COMPTE juin 4, 2013 - 6:58 pm

Inflation fonctionnaires et prélèvements depuis Giscard ont cassé la croissance
Bonjour,

Concernant les fonctions régaliennes de l’Etat, elles concernent bien la justice, la défense et la police mais aussi la diplomatie et la monnaie.
Sinon, pour le reste, je suis d’accord avec vous.

Cordialement.

Répondre
zelectron octobre 18, 2015 - 12:26 pm

Inflation fonctionnaires et prélèvements depuis Giscard ont cassé la croissance . . .pêle mêle
et la (les) courbe(s) de croissance du nombre de fonctionnaires + apparentés, collatéraux, associations grassement subventionnées. . . n'oublions pas les comités Théodule

"Inflation fonctionnaires et prélèvements depuis Giscard ont cassé la croissance" = plutôt depuis Mitterrand

http://www.come4news.com/letat-et-ses-fonctionnaires-420498

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Privacy & Cookies Policy