Page d'accueil Regards sur l'actualité Le piège de la dette : des intérêts monstrueux

Le piège de la dette : des intérêts monstrueux

par Gérard Dosogne
30 vues
dette.jpg

1 % de hausse du taux implique 39 Milliards d’intérêts supplémentaires sur 5 ans !

Dans son dernier bulletin d’Avril 2022[[https://www.aft.gouv.fr/files/medias-aft/7_Publications/7.2_BM/383_Bulletin%20mensuel%20avril%202022.pdf]], l’agence France Trésor écrit :
« Tandis que les anticipations d’inflation et de politique monétaire ont fortement évolué depuis le début de l’année 2022, la robustesse des marchés de dette souveraine en zone euro et en France a permis à l’Agence France Trésor (AFT) de réaliser à date 40 % de son programme annuel de financement. À la fin du mois d’avril, l’AFT a ainsi levé sur les marchés plus de 107 milliards d’euros de dette à moyen et long terme, dans le cadre du programme de financement de l’État dont le montant est fixé à 260 milliards d’euros net des rachats, montant stable depuis 2020.
La hausse des taux observée depuis le début de l’année sur les marchés financiers se reflète dans l’évolution du taux des émissions d’OAT depuis le début de l’année. Leur taux moyen pondéré s’élève à 0,52 % à fin avril 2022, après un niveau négatif et exceptionnel de -0,05 % sur l’ensemble de l’année 2021, et atteint 1,09 % sur les émissions du mois d’avril. Cette hausse des taux est à relier à celle des anticipations d’inflation tandis que les taux réels demeurent à des niveaux négatifs.

Voilà donc le constat tiré du site officiel de France Trésor, agence d’état en charge de la dette publique en France.
En supposant en effet que les taux augmentent de 1% pendant les 5 ans à venir (c’est-à-dire passer de 1 à 2% pendant toute la période, à titre d’exemple) , sachant que les besoins de nouveaux emprunts seront probablement en moyenne similaires aux besoins de 2022 (on espère pas plus…) , un calcul simple montre le surcout pour l’état de :

Année 1 260 milliards * 0,01 = 2,6 milliards
Année 2 (260+260)*0,01= 5,2 milliards
Année 3 (260+260+260)*0,01= 7,8 milliards
Année 4 (260+260+260+260) * 0,01= 10,4 milliards
Année 5 (260+260+260+260+260)* 0,01 = 13 milliards

Total sur 5 ans : 39 milliards … le calcul sur 10 ans , avec des hypothèses identiques, donne un montant supplémentaire de 104 milliards sur les années 6à10) , soit donc 143 milliard sur 10 ans (pour info , 26 milliards d’intérêt en plus rien que sur l’année 10) Bien entendu , si les taux montent de 2 ou 3 %, il faut multiplier ces chiffres en conséquence ! … et pour « payer », la France risque de devoir emprunter encore plus… si les marchés le permettent.
Il est à noter que sur le marché secondaire, les taux OAT 10 ans ont atteints 1,54% à la clôture des marchés hier, le 3 mai 2022, soit déjà une hausse de 1,60% par rapport au niveau moyen de 2021 !!
Bien entendu l’inflation aura d’autre part un effet positif sur la dette (diminution de sa valeur réelle) mais l’impact sur le budget de l’état sera lui aussi lourd à porter.

 

dette.jpg

Tu pourrais aussi aimer

2 commentaires

zelectron mai 5, 2022 - 3:21 pm

Le piège de la dette : des intérêts monstrueux
les responsables (passés, présents, futurs) de la dette ne devraient-ils pas aller directement en prison ?

Répondre
DELTOMBE mai 6, 2022 - 11:53 pm

Le piège de la dette : des intérêts monstrueux
Premier bagnard, Jacques ATTALI, auteur des subprimes :
https://www.dreuz.info/2019/09/une-maree-noire-a-lorigine-du-krach-financier-de-2008-197865.html

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Privacy & Cookies Policy