Page d'accueil Regards sur l'actualité Décivilisation occidentale: le processus est en route

Décivilisation occidentale: le processus est en route

par Claude Sicard
217 vues
islam-3051991_1280.jpg

Emmanuel Macron a utilisé mercredi 24 mai dernier, en Conseil des ministres, le terme de « décivilisation » pour qualifier la manière dont évolue notre société : une société devenue progressivement de plus en plus indisciplinée et violente. Et son propos a choqué : pourtant une infirmière venait d’être assassinée au CHU de Reims et trois policiers avaient perdu la vie en remplissant leur mission qui consiste à maintenir l’ordre. Il a, à juste titre, qualifié de « décivilisation » ce phénomène de régression auquel nous assistons, chaque jour, en matière de comportement des individus dans notre société, une évolution très préoccupante, effectivement. Mais, en fait de décivilisation, il en existe une autre, moins visible, qui s’opère sous nos yeux et modifie profondément notre société. Mais personne n’en parle.

Le terme de « décivilisation » a été créé par le sociologue allemand Norbert Elias dans son ouvrage La Civilisation des mœurs, paru en 1939, pour qualifier le phénomène de dégradation des comportements sociaux dans une société. Cette évolution va à rebours du processus de raffinement des comportements qui s’est opéré au cours des siècles dans notre civilisation occidentale : on a appris aux individus à avoir une plus grande maîtrise de leurs pulsions, à exercer sur eux-mêmes une véritable autodiscipline. Dans le monde actuel, dans les pays occidentaux, l’individualisme a été tellement exacerbé qu’il est devenu une valeur, et les individus ont tendance à ne plus respecter les droits des autres. L’égoïsme triomphe et chacun veut imposer sa loi, selon son humeur et ses besoins. En démocratie, c’est pourtant la loi de la majorité qui s’impose à chacun, mais les individus devenant de plus en plus indisciplinés ont du mal à l’admettre : il s’agit donc bien de décivilisation au sens donné à ce phénomène par Norbert Elias.

Mais il faut voir qu’en Europe se produit, maintenant, sous nos yeux, et sans que l’on n’en parle jamais, un autre phénomène de « décivilisation » dont personne ne paraît s’émouvoir et à propos duquel les journaux restent muets : il s’agit du détricotage de notre civilisation qui s’opère sous nos yeux du fait de sa confrontation avec une autre civilisation venue s’installer et se développer sur son territoire. On a, à présent, deux civilisations qui opèrent sur un même territoire, l’une fondée sur le judéo-christianisme, avec ses valeurs, et l’autre, amenée par les migrants provenant de pays musulmans, fondée sur l’islam, avec des valeurs différentes. Samuel Huntington avait vu juste, on s’en souvient, en parlant en 1996 de « choc des civilisations » pour décrire l’évolution qui s’opère dans le monde actuel : il prédisait qu’il allait se produire un « choc » entre la civilisation occidentale et la civilisation musulmane.

Il faut donc en venir au concept de « civilisation » qui se comprend aisément mais qui reste difficile à définir ; on lui substitue volontiers d’ailleurs le terme de « culture ». Chaque grand sociologue a donné sa propre définition, et l’une des meilleures, nous semble-t-il, est celle donnée par le sociologue mexicain Rodolfo Stavenhagen dans un travail qu’il fit pour l’UNESCO en 1998. Il nous dit : « C’est l’ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société : elle englobe les arts et les lettres, les modes de vie, les façons de vivre ensemble, les systèmes de valeur, les traditions et les croyances ». Avec les phénomènes migratoires auxquels nous assistons en Europe depuis la fin de la période coloniale, amenés à s’accroître dans les prochaines années, un nombre de plus en plus important de migrants en provenance des pays musulmans vient s’installer dans nos pays, pour y vivre ; ils amènent avec eux leurs mœurs, leur vision du monde, leur mode de vie, et leurs croyances religieuses. Bien évidemment, au point de vue civilisationnel, cela n’est pas sans conséquences.

D’autant que l’islam – et ce n’est pas dénigrer cette religion que de le rappeler –est une religion qui ne s’exerce pas uniquement dans la sphère personnelle : c’est aussi un code civil et une manière d’organiser la vie en société. Cela touche à la façon de se vêtir des femmes, à ce qu’il leur est autorisé de faire et de ne pas faire, à la nourriture des croyants, à la manière dont doivent s’organiser les rapports entre les individus, etc. Et c’est, de surcroît, une idéologie conquérante, chaque croyant ayant pour mission de lutter pour que tous les hommes vivent, finalement, selon les règles que la puissance divine a dictées au prophète Mahomet lorsqu’il était à la tête de la communauté de Médine, en Arabie, au IVe siècle de notre ère. Le devoir de chaque musulman (la djâhada) est bien de participer au combat à mener pour qu’advienne le règne de Dieu : c’est une noble mission, et de nombreux passages du Coran la leur rappellent, à l’exemple de ce verset « Combattez de vos biens et de vos personnes dans le chemin de Dieu. Ce sera plus avantageux pour vous, si vous le comprenez » (9,41).

Notre société, donc, se transforme, et le politologue Jérôme Fourquet, dans son ouvrage L’Archipel français paru en 2019, explique : « En quelques décennies tout a changé : depuis 50 ans les principaux ciments qui assuraient la cohésion de la société française se sont désintégrés ». Il explique que le soubassement philosophique constitué par le christianisme s’est effondré et que le pays est, désormais, « un archipel constitué de groupes ayant leur propre mode de vie, leurs propres mœurs, et leur propre vision du monde ». Les musulmans qui s’installent dans nos pays, en Europe, conservent leur identité : certes, dans leur majorité, ils s’adaptent, mais ils ne s’assimilent pas. En effet, s’assimiler, comme le voudrait notre République qui est une et indivisible, nécessite pour un mahométan qu’il adopte les valeurs d’une civilisation fondée sur d’autres bases religieuses que la sienne. Chaque civilisation, nous disent les sociologues, est fondée sur une religion, et ce changement d’identité est d’autant plus difficile à effectuer pour les musulmans qu’ils se trouvent renforcés, dans l’image qu’ils se font de la leur, par les succès qu’ont remportés leurs aïeux à la fin du siècle dernier, c’est-à-dire tout récemment, sur les puissances coloniales qui les dominaient, dont évidemment la France qui les accueille aujourd’hui. Ils s’en référent à la Convention européenne des droits de l’homme, à laquelle nous avons adhéré, qui leur garantit le droit de conserver leur identité ; et on sait que les juges veillent scrupuleusement au grain.

On a donc bien affaire, à présent, à deux civilisations qui s’affrontent, et il faut alors s’en référer à Claude Lévi-Strauss, décédé en 2009, qui fut un très grand anthropologue. Dans Race et Histoire, il explique que lorsque deux civilisations en viennent à se trouver en concurrence sur un même territoire, il y a conflit. Il ajoute qu’il se passe alors l’une des deux éventualités suivantes :
– soit désorganisation et effondrement du pattern de l’une des deux civilisations ;
– soit apparition d’une synthèse originale qui, alors, consiste en l’émergence d’un « troisième pattern », lequel devient irréductible par rapport aux deux autres.

La première hypothèse étant à rejeter, on en déduit qu’il va s’opérer, progressivement, sans que l’on s’en aperçoive, une lente mutation de notre civilisation. Il va apparaître ce que Claude Lévi-Strauss a appelé « un nouveau pattern irréductible par rapport aux deux autres ». C’est ainsi que meurent les civilisations.

Claude Sicard est l’auteur de « Le Face à face islam-chrétienté : quel destin pour l’Europe ? » et « L’islam au risque de la démocratie », préface de Malek Chebel (Ed. François Xavier de Guibert.

 

islam-3051991_1280.jpg

Tu pourrais aussi aimer

5 commentaires

moulin juin 23, 2023 - 4:03 pm

qui relit Claude Sicard ?
qui relit Claude Sicard ?

«  »prophète Mahomet lorsqu’il était à la tête de la communauté de Médine, en Arabie, au IVe siècle de notre ère. «  » »

Date/Lieu de naissance : avril 571 ap. J.-C., La Mecque, Arabie saoudite
Date de décès : 8 juin 632 ap. J.-C., Al-Madinah, Arabie saoudite

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mahomet

Répondre
moulin juin 23, 2023 - 4:20 pm

lectures utiles voire urgentes
https://politiquemagazine.fr/france/histoire-de-lislamisation-en-france-1979-2019/

de Rémi Brague, philosophe, membre de l’Institut de France : Sur l’islam 9 février 2023

« Le frérisme et ses réseaux, l’enquête ». de Florence Bergeaud-Blackler, présente le mouvement islamiste issu de l’internationalisation du mouvement des Frères musulmans, tel qu’il s’est développé en Europe : elle le nomme frérisme. « Peu à peu, le frérisme rend nos sociétés ‘sharia compatibles' »

Que faire ? notamment dans les entreprises?
D’abord mieux comprendre la guerre et les adversaires, en lisant ce livre fondamental.

Répondre
zelectron juin 23, 2023 - 4:43 pm

Décivilisation occidentale: Macron le fait volontairement
MACRON LE GRAND DÉCIVILISATEUR ? en laissant faire il permet aux flots de migrants le plus souvent musulmans de tuer proprement notre civilisation y compris à la 3ème ou 4éme génération.

Répondre
Eschyle 49 juin 25, 2023 - 10:53 pm

Décivilisation occidentale: l’islam démasqué.
Décivilisation occidentale: l’islam démasqué.

Découvrez l’Islam, illustré par Herbert Lom, dans le rôle de Ben Youssouf [de 3′ 20″ à 5′ 15″]: https://www.youtube.com/watch?v=lvG9MnQE6tI
Le logiciel de l’Islam est le Coran, outil politique de destruction du christianisme, de surcroît un faux et usage de faux, ainsi que le démontrent mathématiquement les deux premiers livres, le premier étant une suite d’algorithmes [inventés par Al-Khwârismîn, né vers 780 en Ouzbékistan, mort vers 850 en Irak, auteur du livre « Abrégé du calcul par la restauration et la comparaison »], et le second en étant la démonstration historique :
https://www.librairietequi.com/A-56805-le-coran-revele-par-la-theorie-des-codes-studia-arabica-xxii.aspx
https://legrandsecretdelislam.com/
https://legrandsecretdelislam.com/nouveau-la-laicite-mere-porteuse-de-lislam/
14 siècles de guerre entre l’Islam et l’Occident : https://www.editionsjcgodefroy.fr/livre/lepee-et-le-cimeterre/
Une révolution sous nos yeux : https://numerique.lalibrairie.com/LIVRES/ISBN/9782810004447.Livre
L’étrange suicide de l’Europe : https://www.decitre.fr/livres/l-etrange-suicide-de-l-europe-9782810008254.html
https://www.ring.fr/livres/la-france-interdite
https://www.editionsdutoucan.fr/livres/essais/projet
Le frérisme et ses réseaux : https://www.decitre.fr/livres/le-frerisme-et-ses-reseaux-9782415003555.html
Sinon : https://ripostelaique.com/lislam-cest-un-oradour-sur-glane-par-jour-depuis-1400-ans.html
Certes après rectification de l’histoire officielle: https://reseauinternational.net/oradour-sur-glane-les-faits/
Voire plus: https://www.dreuz.info/2019/11/01/670-millions-de-morts-lislam-est-la-religion-du-genocide-2/
De 711 à 975, invasion des Alpes : https://www.dreuz.info/2020/05/26/invasions-des-alpes-par-les-musulmans/
À rapprocher de Saint Jean Damascène [676-749]: https://www.dreuz.info/2020/03/25/mansour-ibn-sarjoun-alias-jean-damascene-1er-critique-de-lislam-7eme-et-8eme-siecles-3/
La Reconquista, c’est de 711 à 1492, soit huit siècles: https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_d%27al-Andalus
Encore: http://www.contre-info.com/al-andalus-linvention-dun-mythe-la-realite-de-lespagne-des-trois-cultures
En 1143, traduction en latin: https://lequotidien.lu/politique-societe/islam-loeil-deformant-de-loccident-dossier/
Ou, le 18 avril 1431, face à Jeanne d’Arc, Nicolas MIDI, docteur en théologie et chanoine de Rouen : « Si vous ne voulez vous soumettre à l’Église et lui obéir, il faudra que nous vous abandonnions comme une sarrasine. »
Ou [1559-1619] : http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2020/07/21/saint-laurent-de-brindes-6252746.html Ou La Valette, de la terreur (rahbat) au terrorisme (irhâb) : https://www.dreuz.info/2021/11/quand-le-11-septembre-1565-fut-un-jour-de-victoire-et-de-fierte-pour-loccident-chretien-254373.html
Ou: https://www.dreuz.info/2017/11/la-prophetie-du-pape-jean-paul-ii-lislam-envahira-leurope-149750.html
Ou Benoît XVI : https://www.dreuz.info/2020/05/28/le-message-du-pape-benoit-xvi-sur-la-violence-de-lislam/
« Mais nos frontières européennes sont de vraies passoires et l’ennemi sans visage est partout. Ici, on vous fait passer pour un raciste quand vous le désignez. Il faut dire les choses clairement même si la vérité doit choquer les âmes sensibles : l’ennemi de la France, c’est l’intégrisme musulman » : https://www.babelio.com/livres/Bigeard-France-reveille-toi-/536485
Ou https://www.bvoltaire.fr/un-ministre-guineen-repond-involontairement-a-aboubakar-le-migrant-de-menton/
Ce sont encore trois congrégations, les trinitaires (https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_des_Trinitaires), les mercédaires (https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_Notre-Dame-de-la-Merci), ainsi que les lazaristes (https://www.dreuz.info/2020/05/27/saint-vincent-de-paul-contre-les-pirates-esclavagistes-maghrebins/),qui ont été fondées pour libérer les chrétiens prisonniers des barbaresques, en leur substituant des martyrs ; ce sont encore la moitié des 7000 martyrs (étymologiquement, tués en témoignage de leur foi) inscrits au Martyrologe romain de 2004, par exemple : http://www.contre-info.com/cetait-un-18-avril-le-martyre-de-st-parfait-ou-la-tolerance-dal-andalus#comment-353121; ou Flore et Marie de Cordoue, martyres décrites par Maria Valtorta [24 novembre 851]: https://fr.wikipedia.org/wiki/Flore_et_Marie_de_Cordoue; c’est surtout Saint Thomas d’Aquin, dans la « Somme contre les Gentils », chapitre 6: https://www.dreuz.info/2020/05/11/sur-mahomet-et-lislam-saint-thomas-daquin-nous-avait-prevenu-2/
Rappelons les affinités entre le nazisme et l’islam : Pierre Rehov, «88 » : https://editionscosmopolis.fr/livres/88
Ces affinités sont à l’origine de la 13e division SS « Handschar », de la 23e division SS de montagne « Kama », et de la 21e division SS « Skanderbeg », des divisions SS exclusivement musulmanes. En 1943, ce sont plus de 200.000 musulmans qui combattirent dans les rangs de l’Allemagne nazie, soit probablement plus que dans toutes les autres guerres réunies; les liens entre le grand mufti de Jérusalem et le IIIe Reich sont bien connus : opposé à la présence britannique en Palestine et séduit par l’antisémitisme des nazis, Amin al-Husseini a approuvé la constitution de divisions musulmanes dans la SS, dont il est devenu aumônier.
Ils en ont rêvé avec Adolf, ils l’ont fait avec Ursula: https://reseauinternational.net/enfermez-les/
Le tout, grâce à : 1) Robert Schumann, in « Front Populaire » n°1, de juillet 2020, page 10:
https://frontpopulaire.fr/o/MagazineArticle/ma2656/nous-autres-civilisations?
a) s’est fait réformer afin d’éviter de combattre pour la France lors de la Première Guerre mondiale;
b) a opté pour la nationalité allemande en 1914;
c) a effectué cette guerre sous les couleurs allemandes;
d) s’est réjoui des accords de Locarno et de Munich;
e) a voté les pleins pouvoirs à Pétain, alors qu’il était député catholique de la Moselle;
f) a été secrétaire d’État dans son gouvernement à Vichy;
g) est rentré à Metz pour détruire des documents compromettants sur son passé;
h) a été frappé d’indignité nationale à la Libération;
2) Jean Monnet [à 11′ 06″]: https://www.youtube.com/watch?v=kJu53eGhbvg
l’élection comme premier président de la Commission européenne de:
3) Walter Hallstein (1958-67): https://www.youtube.com/watch?v=nwS0E1N1OCg&t=6s
nazi convaincu et auteur en 1938 du projet approuvé par Hitler d’une Europe sans juifs ni frontières régie par le IIIe Reich et économiquement liée au monde arabo-musulman :
https://www.editionsladecouverte.fr/les_musulmans_et_la_machine_de_guerre_nazie-9782707199348
Et : https://www.dreuz.info/2021/03/30/les-musulmans-et-la-machine-de-guerre-nazie-critique-de-bat-yeor/
Rappelons aussi le rapport de la 9ème Conférence islamique de Doha du 13 novembre 2000 (109 pages): http://www.guerredefrance.fr/Documents/STRATEGIEVFLR1.pdf
Également accessible ici:
http://www.abhatoo.net.ma/maalama-textuelle/developpement-economique-et-social/developpement-social/culture/politique-culturelle/strategie-de-l-action-islamique-culturelle-a-l-exterieur-du-monde-islamique
Ce sont enfin, non seulement des hommes d’État, du général Paoli : https://www.drapeaucorse.fr/origine-du-drapeau-corse , à Mustapha Kemal : https://entrepreneurs-pour-la-france.org/Libres-propos/article/La-lutte-de-Mustapha-Kemal-contre-l-islam-en-Turquie-au-siecle-dernier , de Gaulle : http://sf.donntu.org/sf091615.html , mais encore de multiples écrivains et musiciens, de Ronsard, Bossuet, Molière, Mozart, Voltaire, à Dante Alighieri (https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/la-divine-comedie-de-dante-raciste-115011), ou Victor Hugo (http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/victor_hugo/chanson_de_pirates.html), tous passibles de 7 ans de prison et 100 000€ d’amende pour islamophobie, de : φόβος [phóbos], crainte, et de : الإسلام [islam], soumission ; étymologiquement, la peur de la soumission ; à ne pas confondre avec la racine « haine », d’origine grecque : μίσος [misos], άχτι [áchti], έχθρα [échthra], απέχθεια [apéchtheia], et θυμός [thymós] :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_contre_le_racisme_et_les_discours_de_haine
https://www.causeur.fr/anne-hidalgo-rue-alain-antisemitisme-150258?utm_source=interne&utm_medium=sidebarshare
……………………………………………..

Répondre
moulin juin 26, 2023 - 8:20 am

Que disait Mustapha Kemal
https://www.irdeme.org/La-lutte-de-Mustapha-Kemal-contre-l-islam-en-Turquie-au-siecle-dernier

L’avis de Mustapha Kemal sur l’Islam
« Depuis plus de 500 ans, les règles et les théories d’un vieux cheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu’il apprend à l’école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu’à ses pensées les plus intimes. L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies. « .

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Privacy & Cookies Policy