Aider les PME

par Yves Buchsenschutz
54 vues

Grande nouvelle ce matin, sur Radio-Classique. Amélie de Montchalin, jeune et fringante députée LREM, coordinatrice de la Commission des Finances ( ?), déclare tout de go que la loi PACTE va « aider les PME à faire profiter leurs salariés des fruits de la croissance ».

De son côté, le ministère des Finances vient de m’indiquer en fin de déclaration d’impôt que mon prélèvement mensuel d’IRPP, à revenu quasi constant, va changer de nom : au lieu de « prélèvement mensuel », il va désormais s’appeler « prélèvement à la source ». A cette occasion, il va augmenter d’environ 50 %. Mais cela n’est pas grave, car on me remboursera plus tard le trop perçu ….. Je suppose qu’interrogée, Madame de Montchalin, m’expliquerait que le Ministère des Finances souhaite m’aider à mieux financer les dépenses de l’Etat voire à mieux repartir mon impôt. « Que de manière élégante ces choses là sont dites ».

Deux remarques tout de même si je peux encore les faire : quand cessera-t-on de « faire mon bonheur malgré moi à l’insu de mon plein gré[[Citation « historique » de Bernard Hinault, vainqueur du Tour de France cycliste il y a très longtemps.]] » Nous pourrions proposer que les élus ne payent pas d’impôt sur la part de leurs indemnités qu’ils reverseraient d’office à leurs administrés par exemple, ou bien simplement minoré. Maintenant la deuxième : pourquoi, dans ce pays, tout doit-il se régler par des lois et de la coercition : J’ai travaillé toute ma vie dans des entreprises qui distribuaient participation et intéressement à leur salariés simplement parce qu’elles pensaient que la société marcherait mieux comme cela, et cela s’est avéré vrai ! Les salariés y ont gagné, les actionnaires aussi.

Tu pourrais aussi aimer

1 commenter

marcoz juin 22, 2018 - 9:07 am

Voiture balai
Ce n’est pas Hinault mais Virenque qui a été convaincu de dopage « à l’insu de son plein gré ». Cordialement

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Privacy & Cookies Policy